Je suis l’homme à tout faire

A l’école, je n’étais pas très doué ou plutôt je ne voulais pas travailler car je n’en voyais pas l’utilité!

A l’école, j’étais nul

Au grand désespoir de mes parents qui entendaient à chaque conseil de classe que je pourrais faire mieux si je faisais quelques efforts, je continuais dans mon obsession à ne rien faire!

A quoi bon connaître des fractions, l’altitude d’une montagne ou autres, je ne voyais pas du tout où toutes ces informations inutiles allaient me mener!

Mais il a bien fallu que je trouve un métier pour attendre mes 16 ans et pour pouvoir travailler, c’est un prof qui m’a dirigé vers la maintenance!

Je ne le remercierai jamais assez, c’est le seul prof qui m’a compris!

J’avais trouvé mon métier

Dans ce métier, il faut être polyvalent et avoir tout faire, de l’électricité comme de la plomberie ou de la plâtrerie, bref il faut savoir réparer tout et n’importe quoi!

Je suis l'homme à tout faire

J’ai donc passé un BAC de maintenance et je l’ai eu , j’étais très fier de moi, j’avais enfin un diplôme dans les mains et un savoir que j’allais pouvoir améliorer et exploiter!

Aujourd’hui, je travaille dans une grande entreprise, je suis responsable de la maintenance, je m’attaque à tout et jusqu’à maintenant, rien ne m’a résisté!

Je suis un peu l’homme à tout faire, dès qu’il y a un problème, on m’appelle au secours, qui aurait dit qu’un jour, je serais l’ange gardien d’une grande entreprise?

Je n’ai revu aucun de mes profs pour leur dire que je ne suis pas aussi nul qu’ils le prétendaient
!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *