Comment faire pour conduire un scooter 50 ?

Le 50 cc ou cm3 représente la puissance d’un cylindre d’une moto ou d’un scooter. 50 cc ou 125 cc désignent les scooter à deux roues, et plus le modèle de la cylindrée augmente, plus la puissance du moteur de votre moto ou scooter augmente.

De nos jours, les scooters sont beaucoup plus utilisés et recommandés dans les grandes villes, ils permettent de diminuer les embouteillages et d’éviter d’arriver en retard à ses rendez-vous. Mais il y a un tas de critères à prendre en compte pour avoir le droit de les conduire ; comme le permis que vous avez en possession et la puissance du moteur de votre scooter, etc.

Conduire un scooter 50 : quel permis doit-on avoir ?

Pour les scooters dont les moteurs n’excèdent pas la puissance de 50 cm3, il est possible des les conduire sans permis, mais à une condition, d’avoir l’âge minimum de 14 ans. En revanche, les conducteurs qui sont nés après 1988, le BSR (Brevet de sécurité routière) est indispensable. Ce BSR est une ancienne appellation, aujourd’hui, ce brevet est appelé le permis AM. Le permis AM est la nouvelle appellation qui est rentrée en vigueur depuis 2013.

Donc, les personnes qui sont nées avant le 31 décembre 1987, ils n’auront besoin ni du BSR, ni de permis AM et ni d’aucune attestation pour conduire un scooter 50 cc. Mais il est obligatoire, voire indispensable d’avoir ces éléments suivants :

  • Une carte grise pour le scooter 50 cc ;
  • Un matricule pour votre scooter 50 cc ;
  • Une assurance moto ou scooter 50 souscrite au sein d’une compagnie ou groupe d’assurance ;
  • Un casque qui doit être attaché et homologué.

Conduire un scooter 50 : quel permis pour les personnes nées après 1987 ?

Pour les individus qui sont nés après 1987, conduire un scooter 50 nécessite d’avoir un BSR (Brevet de Sécurité routière), qui est sous forme d’un questionnaire à passer comme un examen normal. Parmi les étapes à passer pour avoir son BSR :

  • Passer la formation en l’espace de 7 heures où il faut répondre à 40 questions environ ;
  • Être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR), où le deuxième niveau est obligatoire dans cette attestation ;
  • ou avoir l’Attestation de Sécurité Routière (ASR).

Les individus qui sont déjà en possession d’un permis de conduire de catégorie A1, A2 ou B, etc, ne sont pas obligés de passer le BSR.

Il est important de savoir que lorsque vous conduisez un scooter sans permis ni BSR, vous faites l’objet d’une sanction de la part d’un agent de police, qui pourra vous écoper d’une amende de 35 euros, et probablement de l’immobilisation de votre scooter.

Comment perdre son ventre rapidement pour une femme ?

Les femmes ont plus de facilité que les hommes, à accumuler de la graisse au niveau du ventre. Indépendamment de l’aspect esthétique, l’accumulation de...

Combien coûte une assurance temporaire utilitaire ?

Les utilitaires sont généralement les véhicules à poids lourds, comme les camions, les camionnettes ou les fourgons, et conduire ces derniers sans assurance et...

Comment choisir son tampon bois personnalisable ?

Que vous soyez entrepreneur ou commerçant, il est important de détenir un tampon personnalisé. Le tampon permet d’authentifier un reçu ou un document. Pour...

Une idée imparable pour une déco d’anniversaire de fille !

Quand on veut fêter l’anniversaire de sa fille, on pense généralement, que ça doit être la meilleure fête. En fait, ce sont les bonnes fêtes...

Comment faire arobase sur clavier qwerty ?

Les claviers français et anglais sont sans aucun doute les plus connus dans le monde. Certaines des touches de ces claviers ne sont pas...